AIKIDO (合気道) signifie litéralement « La voie d’harmonisation des énergies » :

  • Aï (合) : Concorder, harmoniser
  • Ki (気) : Energie
  • Do (道) : Voie

L’Aïkido est un art martial Japonais, art de la paix créé par Maître Morihei Ueshiba. Il est basé sur le principe de non force, de non opposition face à l’attaque auquel est confronté le pratiquant. Le principe est de guider l’attaque, le mouvement du partenaire vers un déséquilibre pour l’amener, soit à une chute, soit à une immobilisation. Cette discipline martiale, contrairement à beaucoup d’autres, a la particularité de ne pas connaitre la compétition, l’objectif étant avant tout un dépassement de soi même et non un dépassement de l’autre.

Sa pratique permet très objectivement de développer non seulement des compétences physiques (mobilité du corps, disponibilité, rapidité des mouvements, « écoute », adaptation à l’autre…) mais aussi un « savoir être » .
En effet, l’Aïkido fondé également sur un travail de respiration, favorise la détente du corps et de l’esprit, il permet de développer la confiance en soi, le bien-être, d’aborder de façon plus sereine et de dépasser les appréhensions face à un contact physique ou à un éventuel conflit.

Il s’agit d’une synthèse de techniques de défenses japonaises connues sous le nom de « Daïto ryu aïki jujustu ». Il se pratique à mains nues, avec un couteau en bois (le tanto), un sabre de bois (le bokken ou bokuto) ou avec un bâton court (le jo).

L’enseignement de l’Aïkido est focalisé sur la précision et le relâchement musculaire plutôt que sur des qualités purement athlétiques. Cela en fait une discipline ouverte à tous. Il n’y a pas de compétition, chacun peut pratiquer et progresser à son rythme.

Un cours d’Aïkido se divise en plusieurs temps :

  • Le salut d’entrée
  • L’échauffement : Respiration, mobilité articulaire, souplesse, chutes (ukemis)
  • L’étude technique : Par deux généralement (tous niveaux mélangés)
  • Le retour au calme
  • Le salut de sortie

Le club d’Aïkido de Lozanne est rattaché à la Fédération Française d’Aïkido et de Budo (FFAB). Cette fédération s’est créée en 1982, autour de maître Nobuyoshi Tamura, élève direct du fondateur de l’Aïkido O’Sensei Morihei Ueshiba.